Missions

AEDH a effectué six missions en Mauritanie pendant toute la durée du programme.

– Une première mission du 26 octobre au 3 novembre 2010 réalisée par la directrice d’AEDH. Cette mission a permis notamment de rencontrer les équipes de travail des trois associations partenaires sur le terrain, d’évaluer les difficultés financières et d’effectuer les ajustements budgétaires nécessaires, de faire le point sur la planification des activités et de coordonner les activités avec les responsables chargées de la mise en œuvre. Cette mission a également permis de rencontrer la délégation de l’Union européenne à Nouakchott et d’avoir des entretiens avec diverses institutions ou organisations pertinentes présente en Mauritanie notamment l’Ambassade de France, le PASOC, Terre des Hommes et le Comité des avocats mauritaniens.

– Une deuxième mission a été réalisée du 27 janvier au 3 février 2011 par la directrice et le président d’AEDH. Cette mission avait pour but de participer à la journée officielle de présentation du programme (1er février 2011), de faire le point sur les activités menées sur le terrain par les trois partenaires, d’assurer un suivi budgétaire et financier de ces activités et d’organiser des rencontres avec d’autres institutions ou associations. Dans le cadre de  cette mission, des rencontres ont notamment eu lieu avec le Bureau du Haut Commissariat aux droits de l’Homme de l’ONU, la Commission Nationale des Droits de l’Homme et le réseau FONADH.

– Une troisième mission a été réalisée du 8 au 16 octobre 2011, par Mme Véronique Rouault, Directrice exécutive d’AEDH.
Les principaux termes de référence de cette mission étaient : 1. Rendre-compte et évaluer les activités menées par les trois associations partenaires sur le terrain depuis le mois de février 2011, tant sur le plan de leur déroulement que de leurs implications financières, dans la perspective de l’établissement du rapport intermédiaire de l’année 1 de l’Action ; 2. Analyser les difficultés rencontrées dans la mise en œuvre de l’Action et proposer des pistes de solution (difficultés relatives aux ressources humaines du partenaire AMDH et difficultés liées à la mise en place des activités impliquant des magistrats) ; 3. Poursuivre les rencontres avec des acteurs pertinents dans le cadre des actions développées par le programme (Délégation du l’Union européenne à Nouakchott, Bureau du Haut-Commissariat aux droits de l’Homme de l’ONU en Mauritanie, Service de coopération et d’action culturelle de l’Ambassade de France., ONG Terre des Hommes). Cette troisième mission s’est déroulée sans difficulté malgré un climat politiquement instable en Mauritanie (troubles liées aux opérations de recensement et aux revendications des mouvements d’opposition et étudiants) et a été conforme aux résultats attendus.

– Une quatrième mission a été effectuée du 6 au 14 janvier 2012, par M. Guilhem Papelard, Chargé de développement d’AEDH.
Les principaux termes de référence de cette mission étaient : 1. Réaliser un suivi des activités menées par les trois associations partenaires sur le terrain dans le cadre de la mise en œuvre du programme depuis la réalisation de la mission précédente et planifier les activités futures ; 2. S’entretenir avec la Délégation de l’Union européenne en Mauritanie sur le rapport intermédiaire de l’année 1. ; Rencontrer des acteurs et institutions pertinents dans le cadre de l’Action. Cette mission s’est déroulée de façon tout à fait satisfaisante, a permis de conforter le partenariat entre AEDH et les trois associations locales et d’assurer un suivi de la mise en œuvre des activités prévues pour l’année 2 du programme.

– Une cinquième mission a été réalisée du 8 au 16 juin 2012, par Mme Véronique Rouault, Directrice exécutive d’AEDH.
Les principaux termes de référence de cette mission étaient : 1. Réaliser un suivi des activités menées par les trois associations partenaires depuis janvier 2012 ; 2. Planifier les activités restant à réaliser et notamment évaluer la nécessité de solliciter la prolongation de la durée prévue initialement pour le programme FAM ; 3. Accompagner Mme D. Sexton, évaluatrice externe du programme FAM, pendant une partie de sa mission sur le terrain (prévue du 4 au 14 juin). Cette mission a permis d’évaluer avec les partenaires de terrain les activités réalisées et celles encore à mettre en œuvre et d’échanger avec les représentants de la Délégation de l’UE en Mauritanie sur l’opportunité de prolonger d’un mois la durée de l’Action pour permettre la réalisation des activités prévues avec les professionnels de la Justice. Cette mission a également coïncidé avec la visite en Mauritanie de M. Ankogui Mpoko, expert mandaté par l’UE pour réaliser une évaluation ROM de l’Action, du 10 au 14 juin 2012

–   La dernière mission a eu lieu en septembre 2012 Elle a été réalisée par Mme Véronique Rouault, du 17 au 30 septembre. et par M. Jean Saglio, membre du Conseil d’administration d’AEDH. du 24 au 30 septembre.
Les principaux termes de référence de cette mission étaient : 1. Assister aux activités prévues à Nouakchott avec les professionnels de la Justice ; 2. Participer à la cérémonie de clôture du programme FAM (27 septembre 2012) ; 3. Recueillir des justificatifs des dernières dépenses réalisées sur le terrain et les derniers rapports d’activités des partenaires mauritaniens. Cette mission s’est parfaitement déroulée. La journée de clôture du programme a été un évènement réussi, de l’avis des organisateurs et des participants. AEDH y a été représenté par M. Saglio, administrateur de l’organisation. Cette dernière mission a permis à AEDH, AFCF, AMDH et SOS-Esclaves de faire le bilan des activités menées pendant deux ans dans le cadre de l’Action.