AEDH


Agir Ensemble pour les Droits de l’Homme (AEDH) est une organisation non gouvernementale de solidarité internationale fondée en 1989, dont le siège est en France à Lyon. L’ONG agit pour la défense des droits de l’Homme et des libertés publiques dans une trentaine de pays : en Afrique subsaharienne, en Amérique latine, en Europe centrale, en Asie et au Proche Orient, sur la base des grands instruments juridiques internationaux et particulièrement de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme. Sa méthodologie repose sur la mise en place de partenariats de longue durée avec des organisations de terrain qui agissent pour la défense des droits violés par les agents de l’Etat et parfois par la société elle-même. AEDH apporte à ses partenaires une aide multiforme pour la réalisation de projets concrets et un soutien en termes de plaidoyer, de diffusion d’informations, d’appui technique dans le domaine juridique ou de la gestion de projets. AEDH a également mis en place un Fonds d’urgence pour les défenseurs des droits de l’Homme en danger dont la liberté, la sécurité ou la vie sont menacées. L’ONG dispose du statut consultatif auprès de l’ONU depuis 1998.

→  site internet d’AEDH

Implication d’AEDH dans le programme FAM

AEDH assure la coordination et le pilotage du programme FAM dont elle est l’organisation porteuse vis-à-vis de l’Union européenne. Son rôle consiste d’une part à assurer un suivi des activités et des dépenses réalisées dans le cadre du programme et à en rendre compte aux bailleurs de fonds, d’autre part à proposer aux trois associations partenaires mauritaniennes un accompagnement en termes d’organisation, de structuration, de formation et de renforcement des capacités. AEDH est également associée à certaines activités de terrain. 6 missions en Mauritanie sont réalisées dans la cadre du déroulement de ce programme.

Par ailleurs, AEDH prend en charge des activités spécifiques prévues dans le cadre du programme : diffusion d’informations et plaidoyer au niveau international, veille des conditions de sécurité des défenseurs mauritaniens des droits de l’Homme et déclenchement de mécanismes d’alerte et de protection en cas de besoin.