Présentation

Le programme FAM (Former et Agir en Mauritanie pour les droits des femmes et le renforcement de la société civile) est porté par l’ONG française de solidarité internationale AEDH en partenariat avec trois associations mauritaniennes, AFCF, SOS-Esclaves et AMDH.

Ce programme, cofinancé par l’Union Européenne et par le CCFD-Terre Solidaire, a débuté le 1er septembre 2010 pour une durée de 24 mois.

L’objectif global du programme FAM est de contribuer à améliorer le respect des droits fondamentaux des femmes mauritaniennes, et son objectif spécifique est de renforcer les capacités de la société civile mauritanienne à défendre et promouvoir les droits des femmes et à lutter contre toutes les formes de discrimination dont les femmes mauritaniennes sont victimes.

Le programme FAM coïncide donc avec les Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) lancés par le PNUD, et en particulier avec l’OMD 3 « Promouvoir l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes ».

Ce programme est conçu selon trois axes :

  • Renforcement des capacités des associations locales de défense des droits humains en matière de mobilisation sur les droits des femmes par le biais d’un renforcement opérationnel et stratégique (formations, ateliers, édition de recueils pédagogiques, groupe de coordination) et d’un renforcement structurel (accompagnement et formation).
  • Promotion de la reconnaissance des droits des femmes (campagnes, débats, formations à destination de professionnels, plaidoyer, création d’un « centre d’écoute pour les femmes victimes », missions de vulgarisation en milieu rural, « appui-conseil »).
  • Soutien aux défenseurs des droits humains et acteurs de la société civile (diffusion d’informations, actions de plaidoyer au niveau international, mise en œuvre de mécanismes d’alerte et de protection).

AEDH assure la coordination et le pilotage du programme FAM dont elle est l’organisation porteuse vis-à-vis de l’Union Européenne. Les activités sur le terrain sont mises en œuvre par les partenaires locaux et AEDH y est associé pour certaines d’entre elles.